Rencontres Sociales

Actualités

La CES interpelle les autorités européenne

23 mai 2011

Le Congrès de la Confédération Européenne des Syndicats s’est tenu la semaine dernière à Athènes.
Nous vous invitons à retrouver ses travaux sur le site des la CES-ETUC et publions deux "fragments" nous paraissant significatif de la solidarité de plus en plus forte entre les syndicalistes et de leur engagement.

Mots clés

"Le Congrès de la CES a approuvé [...] a Athènes une résolution d’urgence demandant a l’ ECOFIN de changer immédiatement d’orientation politique

Lors du premier jour du congrès de la CES à Athènes, les délégués syndicaux de 36 pays ont envoyé un message clair au moyen d‘une résolution d’urgence accompagnée d’une lettre aux ministres européens des finances leur demandant de changer de logique des renflouements financiers, de respecter l’autonomie des partenaires sociaux et leur rappeler que l’Europe n’est pas compétente en matière de salaires

A la veille du Conseil européen des Affaires économiques et sociales, le congrès de la CES a adopté une résolution d’urgence via une procédure spéciale. Exprimant toute sa solidarité et son soutien aux travailleurs et au mouvement syndical en Grèce et dans les pays qui sont sérieusement éprouvés par les mesures d’austérité. Le congrès a déclaré que les syndicats européens n’accepteraient jamais d‘interventions indirectes sur les salaires, sur l’autonomie des conventions collectives ou sur la formation des systèmes de salaires nationaux"...

"La seconde journée du congrès de la CES s’est concentrée sur la lutte contre les inégalités et les emplois précaires ainsi que sur la protection des services publics

Le Congrès a adopté les chapitres du plan d’orientation concernant, d’une part, l’emploi et la réglementation financière et, d’autre part, le modèle social européen pour davantage d’égalité et de cohésion sociale.

Le mouvement syndical européen envoie un message depuis Athènes à Bruxelles où se tient le Conseil européen des Affaires économiques et financières (ECOFIN). La CES insiste sur le fait qu’en dépit des recettes appliquées par les ministres des finances, les inégalités, les emplois précaires et la protection des services publics restent des problèmes cruciaux pour les citoyens européens.

Il ne saurait y avoir de sortie de crise si l’Europe n’inverse pas la tendance dans sa façon de traiter la précarité de l’emploi qui touche en particulier les jeunes ainsi que le rôle des services publics. La privatisation de ces derniers, prônée par la Commission et le Conseil, n’est pas la bonne solution et ralentira la croissance tant attendue."

www.etuc.org

Dans la même rubrique

Sur le web (fils RSS et sites associés)

Livres et publications

Tous les articles de la rubrique

Creative Commons License Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons
Ce site est réalisé avec logo spip logiciel sous licence GNU/GPL - Contact - Plan du site - Rédaction