Rencontres Sociales

Actualités

Confrontations : un appel pour sauver l’Eurozone

12 décembre 2011

Les Entretiens Economiques Européens (23 et 24 novembre 2011) ont débouché sur un MANIFESTE pour une Eurozone solidaire et intégrée.
Organisés à l’initiative de Confrontations Europe, Bertelsmann Stiftung et la Fondation Astrid, les EEE ont rassemblé plus de 400 participants et 66 intervenants venus de nombreux pays d’Europe et du monde.

Mots clés

Organisés par Confrontations Europe en partenariat avec la Fondation Astrid et Bertelsmann Stiftung, les Entretiens Economiques Européens ont réussi le formidable pari d’organiser un colloque véritablement européen à Paris, les 23 et 24 novembre 2011, rassemblant plus de 400 participants et 66 intervenants venus de France, d’Italie et d’Allemagne, mais aussi de Pologne, de Roumanie, d’Angleterre, du Portugal, de Belgique, de Turquie et de Chine.
Aux côtés des organisateurs, ont participé des personnalités importantes telles que Giuseppe Recchi, Fabrizio Saccomanni, Ulrich Schröder, Augustin de Romanet ou encore Elisa Ferreira, Alain Lamassoure et Marcel Grignard. Représentants d’entreprises, partenaires sociaux, experts du monde académique, représentants des institutions européennes et acteurs engagés de la société civile se sont réunis pour débattre des solutions à promouvoir pour répondre aux énormes défis actuels de l’Europe. L’ensemble de ces échanges seront repris dans un ouvrage collectif, sous le titre « Pour une Europe compétitive et solidaire » à paraître en janvier 2012 aux éditions Le Manuscrit.

Pour endiguer la pression croissante des marchés et éviter une désintégration de l’Union européenne, une solidarité beaucoup plus puissante et une plus forte coordination des pays européens pour refonder leur compétitivité est nécessaire. Au moment où le débat s’accélère sur une réforme des Traités européens, les trois associations de la société civile ont adopté un manifeste européen pour une Eurozone solidaire et intégrée et lancent une campagne pour en promouvoir les objectifs. Il repose sur trois piliers : Etablir une politique budgétaire commune basée sur un deal politique entre discipline et mutualisation des dettes souveraines ; oeuvrer au renforcement de la compétitivité et du potentiel de croissance de chaque pays tant par des actions en faveur d’une politique industrielle européenne que via des investissements de long terme ; et promouvoir un investissement social puissant et solidaire en faveur de la formation et de l’emploi sont les trois axes de réforme débattus lors du colloque et promus par ce manifeste. Au-delà des pare-feux nécessaires à court-terme, une première étape de réforme des traités est nécessaire dès 2012 pour adopter quelques dispositions clés. L’Allemagne et la France vont faire leurs propositions dès décembre ; Confrontations Europe, la Fondation Astrid et Bertelsmann Stiftung s’engagent dans la bataille politique. Une force politique unie ne pourra reposer que sur la volonté partagée de sociétés nationales voulant fédérer leurs forces et s’impliquer. Qu’ils soient citoyens ou acteurs économiques et sociaux, chacun est invité à signer et promouvoir ce manifeste.

Le texte complet de l’appel et les moyens de la signature :
http://www.confrontations.org/fr/ac...

ww.confrontations.org

Dans la même rubrique

Sur le web (fils RSS et sites associés)

Livres et publications

Tous les articles de la rubrique

Creative Commons License Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons
Ce site est réalisé avec logo spip logiciel sous licence GNU/GPL - Contact - Plan du site - Rédaction