Rencontres Sociales

Regards

"Dépendance : le choix se précise"

4 juin 2011

Nous publions ici l’éditorial de Jean-Luc de Boissieu, secrétaire général du GEMA, pour Actualités- GEMA

Le grand débat sur la dépendance, lancé par le gouvernement, a le mérite à la fois de mesurer l’ampleur des besoins à satisfaire et de sélectionner les voies et moyens pour les financer.

Il apparaît que le recours aux assurances privées ne fait pas consensus dans l’opinion mais semble privilégié par les pouvoirs publics.
Les assureurs ont deux solutions à proposer pour financer la dépendance : une solution dite mutualiste qui entend faire souscrire à la quasi totalité des Français une garantie dépendance jumelée à leur complémentaire santé et qui les assure d’une rente viagère mensuelle s’ils tombent un jour en grande dépendance ; une autre solution consiste à aménager à la marge les produits d’assurance vie de telle sorte que les souscripteurs puissent mobiliser leur épargne le jour où, eux aussi, tomberont en grande dépendance.

La différence entre ces deux approches tient à ce que la première bénéficierait à tous nos compatriotes alors que la seconde ne profiterait qu’à ceux qui ont les moyens d’épargner, et dans la limite des sommes épargnées.
Une troisième voie serait de cumuler ces deux solutions, avec un premier étage de portée universelle et un deuxième étage en complément mais de portée plus limitée.

www.gema.fr

Dans la même rubrique

Sur le web (fils RSS et sites associés)

Actualités

Tous les articles de la rubrique

Livres et publications

Tous les articles de la rubrique

Creative Commons License Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons
Ce site est réalisé avec logo spip logiciel sous licence GNU/GPL - Contact - Plan du site - Rédaction