Rencontres Sociales

Initiatives

La Ville Future, un projet alternatif de développement urbain

7 avril 2010 - David Gabriel

Giros est une association argentine à l’initiative d’un mouvement social urbain dans la périphérie de Rosario (Argentine). A l’origine ce mouvement a lancé une assemblée populaire dans le quartier de Nuevo Alberdi qui défend les droits des habitants de ce quartier menacé par un projet urbain privé. La « Ville Future » est un appel à créer des formes alternatives de développement urbain.

Mots clés

Campagne International pour la durabilité des territoires autonomes. Vers la Ville Future.

Giros est également membre fondateur du Forum Territorial de la Périphérie, un espace de coordination des différents quartiers de la périphérie de Rosario. Ce mouvement a emergé alors que les secteurs populaires de Rosario font face à une fragmentation et une privatisation de la ville, soutenue par la municipalité. Dans ce contexte, GIROS défend la participation active des communautés à la lutte pour le droit à la ville.

Ces derniers mois, Giros a multiplié les contacts avec des organisations internationales. En Janvier 2010, plusieurs activistes de ce mouvement ont participé au Forum Social des Périphérie de Pelotas (Brésil) dans le cadre du Forum social Mondial permanent 2010. Après le Forum urbain mondial en Mars 2010, deux membres de Giros, Antonio et Juan, seront en Europe du 15 avril au 30 avril 2010, dans le cadre de la « Campagne International pour la durabilité des territoires autonomes. Vers la Ville Future ».

La « Ville Future » appel à créer des formes alternatives de développement urbain.

Le projet de la « Ville Future » est le fruit de 5 années de lutte contre la ville fragmentée. Cette proposition a émergé des actions locales et tend vers l’autogestion et la collectivisation du territoire.

La « Ville Future » est un appel à créer des formes alternatives de développement urbain. Face au modèle actuel de modèle public-privé, qui a pour conséquence de privatiser une partie importante des périphéries, le projet de la « Ville Future » propose un modèle public-public où l’Etat et les organisations sociales peuvent réaliser des expériences d’auto-gestion à grande échelle. Ainsi, ce projet souhaite être non seulement l’expression de l’intégration physique des périphéries à la ville mais également montrer qu’il est possible de le faire. En définitif, il s’agit d’affirmer qu’il est possible de construire de nouvelles sociétés.

Le projet est actuellement à l’étape de planification à Rosario, où il est projeté de construire 3000 logements pour le secteur populaire, et également des espaces publics, des centres productifs, éducatifs et culturels. Les principaux axes de travail sont :

- 1000 % de récupéréation de la plue-value publique !
- Construction de 3000 logements populaires !*
- Nouveaux systèmes de production rurbaine !
- Création d’un modèle de gestion public-public !

Pour plus d’info voir le document ci-joint :

PDF - 2 Mo

Autre rencontre en Europe : A Grenoble du 19 au 21 Avril, à Turin le 23 avril, Milano le 24 avril, Barcelona du 26 au 29 avril, Madrid le 30 avril

Contact : David Gabriel, david-gabriel@no-log.org, (0033) 04 38 49 09 54

Dans la même rubrique

Sur le web (fils RSS et sites associés)

Actualités

Tous les articles de la rubrique

Livres et publications

Tous les articles de la rubrique

Creative Commons License Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons
Ce site est réalisé avec logo spip logiciel sous licence GNU/GPL - Contact - Plan du site - Rédaction